Plateforme d’informations et de conseils, ouverte au grand public

ayant pour objectifs de promouvoir "le bien vieillir", prévenir la fragilité et la perte d'autonomie sur le territoire Sarthois

AIDES



Informer sur les aides possibles



Quand la situation se complique, n’hésitez pas à solliciter de l’aide…




Aides humaines

  • Aide pour la toilette et l’habillage :
Si vous avez plus de 60ans, vous pouvez avoir le droit à une Allocation Personnalisée d’Autonomie « APA » (cf chapitre aides financières ci-dessous).  N’hésitez pas à contacter le CLIC pour vous aider dans les démarches. Retrouvez le CLIC le plus proche de chez vous ici.
Si l’APA n’est pas mise en place, ou en attendant qu’elle soit mise en place : vous pouvez demander l’intervention d’un Service de Soins Infirmiers à Domicile (SSIAD). Retrouvez les coordonnées du SSIAD le plus proche de chez vous ici. Nécessite une prescription médicale, prise en charge financée par la sécurité sociale.
Dès que l’APA est mise en place : sollicitez les services d’aide et d’accompagnement à domicile (SAAD). Pour retrouver la liste des SAAD, cliquer ici.


  • Aide pour la cuisine :
Portage de repas : retrouvez l’organisme le plus proche de chez vous ici.
Si la personne n’est pas en capacité de réchauffer les plats aux heures de repas ou si elle refuse le portage de repas, préférez solliciter les services d’aide et d’accompagnement à domicile (SAAD). Pour retrouver la liste des SAAD, cliquer ici.


  • Aide dans la gestion financière et/ou administrative :
Dans un premier temps, voyez si vous pouvez donner procuration à l’un de vos enfants ou conjoint sur vos comptes bancaires.
N’hésitez pas à anticiper une sauvegarde de justice et/ou une demande de curatelle pour vous aider dans la gestion de vos biens.
En présence de troubles de la mémoire, on préfèrera réfléchir plutôt à une tutelle. Dossier à retirer auprès du Tribunal de Grande Instance ou sur le site service-public.fr.


  • Aide pour la prise des repas :
Sollicitez les services d’aide et d’accompagnement à domicile (SAAD). Pour retrouver la liste des SAAD, cliquer ici.


  • Rompre la solitude :
Nous vous renvoyons sur notre onglet  « LIEN SOCIAL » .


Aides financières

  • Connaître  vos droits et vous aider dans les démarches :
N’hésitez pas à contacter le CLIC pour vous aider dans les démarches. L’équipe se déplacera gratuitement à votre domicile (le CLIC est financé par le Conseil Général), vous conseillera le plan d’aide le plus adapté à vos besoins, et vous aidera dans les démarches administratives. Retrouvez le CLIC le plus proche de chez vous ici.
Vous pouvez aussi contacter un(e) assistant(e) social(e) de secteur ou de mairie.


  • Aides financières pour  l’autonomie :
Selon votre degré d’autonomie et vos revenus, vous pouvez solliciter des aides financières.
Des heures peuvent vous être financées par votre mutuelle, votre caisse de retraite (pour les personnes autonomes GIR 5 et 6), ou via l’Allocation Personnalisée d’Autonomie « APA » (pour les personnes en GIR 1 à 4), et/ou l’aide sociale départementale.
Pour avoir plus d’informations sur les différents types d’aide, cliquez ici.
Plus d’informations sur l’APA ici. Pour retirer et remplir le dossier APA, cliquez ici.

Si vous avez l’APA et qu’un de vos proches vous aide dans certains actes de la vie quotidienne, il pourrait devenir votre « salarié(e) ». Cliquer ici pour plus d’informations.


  • Aides financières pour des travaux à domicile :
Nous vous renvoyons sur notre onglet  « LOGEMENT ».


Autres aides

  • Les congés :
Le congé de solidarité familiale : permet à un salarié de rester auprès d'un proche souffrant d'une pathologie engageant le pronostic vital ou qui est en phase avancée ou terminale d'une affection grave et incurable. S’il est du secteur privé, cliquer ici ; pour le secteur public, ici.

Le congé de soutien familial, qui sera bientôt le congé soutien aidant : permet à toute personne, sous certaines conditions, de cesser son activité professionnelle afin de s'occuper d'un membre de sa famille handicapé ou faisant l'objet d'une perte d'autonomie d'une particulière gravité. Plus d’informations ici.


  • La MDPH et les personnes en situation de handicap :
Pour bénéficier du macaron handicapé et la carte de stationnement, vous pouvez demander un dossier MDPH.
Pour le télécharger, cliquez ici. Le certificat médical doit être rempli par un médecin. Puis le dossier est à renvoyer à la Maison Départementale des Personnes Handicapées (MDPH) – 11 rue du Pied Sec – CS 81906 – 72019 LE MANS Cedex 2.
Pour plus d’informations, cliquez ici.
 

Aides matérielles et techniques

  • Matériel médicalisé pour le domicile :
Sont concernés : lit médicalisé, matelas à air, urinal, montauban, adaptable, fauteuil roulant, cadre de marche (déambulateur 4 pieds)/déambulateur 2 roues/rollator (déambulateur 4 roues), …
Pour trouver les points de vente ou de location de matériel médicalisé, cliquez ici.
Certains types de matériel ont une prise en charge partielle ou complète par la sécurité sociale, n’hésitez pas à demander une ordonnance à votre médecin traitant.


  • Choisir le matériel le plus adapté pour votre domicile et vous-même:
Si vous hésitez sur le matériel à choisir ou vous souhaitez avoir des conseils adaptés à votre domicile et à votre autonomie, vous pouvez solliciter l’avis d’un ergothérapeute.
Pour les personnes de moins de 75 ans en situation de handicap locomoteur et/ou neurologique : l’équipe mobile de l’Arche peut se déplacer à domicile. Pour les contacter, cliquez ici.
Pour les personnes de plus de 75 ans : vous pouvez solliciter l’ergothérapeute de l’Equipe d’Appui en Adaptation et Réadaptation (EAAR). Retrouvez les coordonnées de l’EAAR le plus proche de chez vous ici.


Soutien aux aidants

  • Associations/réseaux existants :
Si vous accompagnez un proche atteint de la Maladie d’Alzheimer ou de troubles apparentés, et que vous souhaitez des informations ou du soutien :
La plateforme d’Accompagnement et de Répit propose des temps pour échanger, partager, s’informer, pour prendre soin de soi, des sorties et séjours. Plus d’informations, visitez leur site internet ou découvrez leur flyer (cliquer sur chaque lien).
L’Association France Alzheimer propose aussi des formations aux aidants, cycles de soutien, groupes de parole, ateliers et séjours vacances-répit. Retrouvez leurs coordonnées et informations en cliquant  ici.

Si votre demande sort du cadre ci-dessus,  d’autres dispositifs existent :
Les mutuelles, caisses de retraite et complémentaires santé, prévoyance peuvent proposer des solutions (exemples : le site des aidants de Malakoff  Mederic, l’antenne nationale d’écoute Alloalzheimer de l’AG2R la Mondiale ouverte de 20h à 22h  tous les jours…)